Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Alexis Lafrenière, ROI de New-York...

- Alexis Lafrenière rêve ÉVEILLÉ...

« Je me sentais bien, et j'étais excité un peu. C'est impressionnant. J'ai regardé ces joueurs-là dans les dernières années, et de pouvoir être sur la glace et de m'entraîner avec eux, c'est super spécial."

« Je veux profiter de ça et demander conseil aux vétérans pour m'améliorer. […] Je vais m'habituer au rythme du jeu et à la vitesse au fur et à mesure que le camp va avancer. »

- Chris Kreider lui envoie des FLEURS...

« J'ai joué avec lui pas mal, et ses habiletés sont très, très évidentes. Il peut faire ce qu'il veut avec la rondelle. La chose qui m'a le plus impressionnée, c'est son niveau de maturité. Il est cependant beaucoup plus fort qu'un jeune normal de 19 ans, il est très solide sur ses patins.

« Il ne lâche jamais. Il est comme un chien sur la rondelle. Les gars tentent de l'écarter, il se retourne sur lui-même et revient à la charge. Il est vraiment compétitif et il veut gagner. Il est assez clair qu'il est en amour avec le hockey. »

- Le coach, David Quinn, BLAGUE...

« Je n'ai vu que quelques entraînements, mais nous avons mangé ensemble et je peux vous confirmer qu'il a de bonnes manières et qu'il sait commander ce qu'il veut. Il a évidemment des habiletés de classe mondiale, mais j'aime son approche."

« Ça prend un ensemble de caractéristiques pour être un joueur aussi dominant. Le talent en est une, et il l'a. Si l'on ajoute la façon dont il se comporte, ses habitudes de travail et sa détermination, je crois que ça lui donne la chance de devenir un joueur très spécial. »

- Alexis Lafrenière s'entend bien avec son coach.

« J'ai eu un très bon feeling après notre souper. On a parlé de hockey, mais aussi de la vie de tous les jours. Il a l'air d'un très bon entraîneur, il a une mentalité de gagnant. Je vais continuer d'écouter ses conseils pour continuer dans la bonne voie. »

« Je veux seulement m'améliorer tous les jours et devenir un meilleur joueur de hockey. Je n'ai pas fixé d'attentes envers moi-même. Je veux simplement jouer mon meilleur hockey, et être meilleur que je l'étais hier. C'est là-dessus que je me concentre, et je vais garder cette mentalité. »

- Le conseil de Chris Kreider: 

« Si je peux lui dire une chose par rapport aux attentes, c'est de tomber en amour avec le processus. Je ne pense pas avoir besoin de lui dire. Il travaille fort, et il est toujours dans le moment présent. Il devra apprendre en cours de route, mais si je me fie à ce qu'on me dit, c'est exactement ce qui le motive. »

Votre Voix