Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Daniel Brière s'est fait ARNAQUER...OUCH...

- Daniel Brière s'est fait ARNAQUER...

- Par John Tortorella..

- Lorsque ce dernier va PÉTER sa PREMIÈRE COCHE contre les journaliste...

- Lorsque ce dernier va s'ACHARNER sur ses joueurs comme un DICTATEUR..

- Danny BOY va avoir des regrets...

- En tant qu'ancien joueur..

- Le DG adjoint des Flyers aurait dû mieux conseiller son BOSS....

«On a fait nos recherches. On avait une liste d’au-delà de 50 noms et on a mis ce qui était important pour nous. L’expérience était un facteur très, très important. On a interviewé huit personnes. On a eu une troisième entrevue avec John Tortorella. Il nous a vendu son tempérament qu’il est capable de contrôler selon lui et le fait qu’il veut représenter la ville et l’équipe.

On n’a pas bien joué dans les dernières années, alors c’est important pour nous de reconnecter avec nos partisans et de leur dire qu’on veut un bon entraineur et avec lequel ils peuvent sentir qu’ils en font partie. John Tortorella était l’image parfaite.»

«Tout le monde pensait que Barry Trotz était l’entraineur. Tout le monde se disait qu’il n’y en avait pas un meilleur que lui. Par contre, dans le cas de Tortorella, on voyait la passion qui ressortait de ses entrevues.

Il voulait l’emploi. On sentait vraiment que c’était lui qui était pour aller chercher nos joueurs, les amener à travailler dans le même sens, de rebâtir la culture perdue dans les dernières années.»

«Je ne pensais jamais te dire ça. Mon opinion a changé de lui après l’avoir rencontré. J’ai eu John Tortorella comme entraineur adjoint à Phoenix. Je le connaissais un peu. Ça fait quand même 25 ans de ça. J’ai vu ses querelles. Je m’étais fait une petite idée qui était peut-être fausse. On a parlé à plusieurs de ses anciens joueurs avec qui ce fut un succès.

On a parlé avec beaucoup de personnes. Les gens adorent travailler avec lui. Je t’avoue que mon opinion a changé au sujet de John Tortorella.»

Votre Voix