Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Deux joueurs JUNIORS...la BELLE HISTOIRE du JOUR....

- Les gardiens de but des Saguenéens de Chicoutimi Alexis Shank et Carmine-Anthony Pagliarulo....

- Représentent la belle histoire du jour...

- Devenir agents de sécurité dans une résidence privée pour aînés....c'est GÉNÉREUX EN SALE...

«Quand ils commencent à te jaser, ils te jasent ça. Ça leur fait du bien d’avoir quelqu’un à qui parler et ça les rend heureux. C’est une partie de la job qui est vraiment réconfortante.» affirme Shank.

«Il faut s’assurer que les gens et les visiteurs gardent les 2 mètres de distance sur le terrain, ajoute Pagliarulo. Les personnes âgées sont à risque, alors ça fait plaisir de les aider. Il n’y a pas grand-chose à faire ces temps-ci et ça me permet de voir du monde. Les personnes âgées veulent parler et ça leur fait du bien, parce que c’est parfois difficile sur le moral.»

«On est habitués à des horaires assez chargés avec l’école et le hockey".

«On n’arrête jamais, et là, il n’y avait plus rien à faire [...] Ça change les idées et ça nous fait sentir bien parce qu’on donne notre contribution [à la lutte] à la pandémie.»

«Au début, j’étais un peu craintif, mais en même temps, là-bas, on est bien protégés. On a des masques, des gants et des lunettes, ce qui m’a rassuré. À la résidence, il n’y a pas de cas, et en même temps, c’est un défi de contrôler [la propagation]. Comme on s’assure de savoir qui est sorti de la résidence, à quelle heure et où ils sont allés, s’il y a une éclosion, on va savoir ça vient d’où.»

Votre Voix