Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Jeff Fillion DÉTRUIT sur la place publique...OUCH!!!

- OUCH...

- Jeff Fillion DÉTRUIT sur la place publique...

- Par la Presse....

https://plus.lapresse.ca/screens/e3d443fe-103c-4f1a-b2e2-403d6c50bcb1__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

- On vous épargne le texte au complet..

- Mais l'extrait suivant est CINGLANT....

Prenez Jeff Fillion, qui sévit pour quelques mois encore sur Radio X. Il a reçu un journaliste de Radio-Canada sur les ondes de radiopirate.com il y a quelques jours.

Tout le long de l’entrevue d’une demi-heure, l’animateur multiplie les accusations contre les grands médias qui n’auraient pas osé critiquer le gouvernement Legault une seule fois en deux ans de pandémie.

Je me suis demandé tout au long de mon écoute s’il allait citer une preuve, ou ne serait-ce qu’un exemple de cette complaisance… mais non.

Il répétait plutôt que cette complaisance était réelle… car « les gens » avaient le « feeling » qu’elle l’était.

Pas important qu’il y ait eu des centaines d’enquêtes et de dossiers publiés à La Presse, au Devoir, au Montreal Gazette et au Journal de Montréal durant le confinement. Pas important que TVA, Radio-Canada et Cogeco aient diffusé un nombre incalculable de nouvelles qui soulignaient les contradictions et errances du gouvernement.

Pas important non plus que les journalistes se soient fait autant critiquer au début de la pandémie (notamment par vous, les lecteurs de La Presse !), parce qu’ils étaient trop durs à l’endroit du premier ministre Legault.

Aux yeux de Jeff Fillion, « les journalistes servaient l’agenda politique, et ça, que ce soit vrai ou non, c’est la perception que les gens ont eue ».

Pas de doute, pour être aussi critique envers les médias, Jeff Fillion est persuadé d’être très bien informée. Tout comme Jeff Fillion est persuadé de l’être. 

Et donc il se plaint d’une désinformation… qui est en fait la sienne...

Votre Voix