Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Josh Anderson doit être TANNÉ en SALE...

- Josh Anderson doit être TANNÉ en SALE...

- De devoir se prouver aux médias de Montréal...

« J’ai eu à prouver à tellement d’équipes que je suis un bon joueur… »

- Parlez en à Mark Hunter, son DG JUNIOR chez les Knights de London..

« Il était rachitique ».

"Il n’était pas fort physiquement, mais il était le meilleur joueur de son équipe au niveau midget. C’était clair qu’il aurait besoin de travailler fort. Quand on lui en a parlé, on a senti son engagement. L’éthique de travail qu’il a ensuite démontrée était sensationnelle. »

« Il faut être patient avec un attaquant de puissance. Là où Josh était différent, c’était par sa vitesse. Son trio, avec Bo Horvat, affrontait régulièrement les meilleurs joueurs adverses. »

"Au final, il a été l’un des joueurs qui se sont le mieux développés [chez les Knights] depuis longtemps ». 

- Josh Anders poursuit..

« Année après année, tous les gars de l’équipe canadienne sont des premiers ou deuxièmes choix au repêchage. J’étais un choix de quatrième tour, personne ne s’attendait à ce que je sois sélectionné. Je voulais que ma manière de jouer force la décision [des dirigeants de la formation canadienne]. Mais pour ça, je devais connaître un départ canon en début de saison. C’est arrivé, et j’ai fait l’équipe. » 

« Gary (Roberts, son coach personnel) me parle constamment de nutrition et de l’importance de prendre soin de mon corps. Autrement, je ne pourrai pas jouer longtemps dans cette ligue. Je suis une diète stricte, je reçois des massages et de multiples traitements thérapeutiques entre les matchs… Chaque année, je dois être parfaitement préparé, sans quoi je vais me faire voler ma place par un joueur plus jeune. C’est là que la confiance et l’éthique de travail sont payantes. » 

"J'ai été opéré en mars dernier pour « nettoyer » mon épaule gauche. Elle est guérie « à 100 % ».

- OUIN...

- À suivreéé

Votre Voix