Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Les DRAPEAUX ROUGES d'Hendrix Lapierre....

- Les DRAPEAUX ROUGES d'Hendrix Lapierre....

- Selon les sources de Marc-Antoine Godin...

- Le fait qu'il est déjà proche de son PLEIN POTENTIEL...

- Et sa maudite vertèbre au COU...

Un homme de hockey m’a rappelé récemment qu’il y a dans la LHJMQ cet automne plusieurs joueurs nés en 2003 ou même en 2004 et que la compétition est moindre pour des joueurs du calibre de Lapierre. Il est attendu qu’ils s’imposent davantage, et cela ne devrait pas venir brouiller le portrait.

À l’heure actuelle, Lapierre est peut-être l’un des dix meilleurs joueurs du repêchage. Mais deux facteurs déterminants entrent en ligne de compte : la place qu’il y a à l’exploitation de son potentiel et les chances de récidive de sa blessure. Par rapport au premier élément, certains joueurs peuvent dominer à un certain niveau mais être plus proches de leur plein potentiel que d’autres, ce qui finit par les rattraper à un moment donné. Je sais que des recruteurs se posent la question au sujet de Lapierre.

Quant à sa santé, voici ce que me disait un dépisteur : « Les médecins ont validé le fait que c’était bel et bien un problème au cou, ils ont déjà vu ça, mais il y a un risque que ce genre de déplacement-là de la (vertèbre) V2 revienne fréquemment dans sa carrière. On ne devrait pas être surpris si ça revenait dans trois ans, puis dans cinq ans… Ça a quand même été un petit drapeau rouge. »

Votre Voix