Matthew Tkachuk semble jouer un jeu psychologique subtil mais efficace avec Connor McDavid des Oilers d'Edmonton.

Alors que la série cruciale entre les Canucks de Vancouver et les Oilers atteint une tension extrême avec le sixième match, certains pourraient croire que les Canucks ont secrètement recruté Tkachuk pour semer le doute dans l’esprit de McDavid.

En déclarant publiquement qu’Aleksander Barkov est le meilleur joueur de hockey au monde, Tkachuk a lancé un doute dans la tête de McDavid, généralement considéré comme le joueur le plus talentueux de la LNH.

Ces commentaires ne manqueront pas de trotter dans la tête de McDavid, ajoutant une couche supplémentaire de pression avant ce match où son équipe fait face à l'élimination.

Tkachuk, sans doute euphorique après avoir contribué à l'élimination des Bruins de Boston pour la deuxième année consécutive, a profité de la victoire 2-1 de son équipe pour louer les mérites de son capitaine Barkov.

Bien que le Finlandais n’ait pas marqué de point lors de ce dernier match, il s'est illustré par des actions décisives, notamment en bloquant un tir dangereux avec sa main dans les derniers instants du match, un geste qui incarne le sacrifice et la détermination.

« Je n’ai pas vraiment les mots pour décrire ce qu’il fait pour l’équipe en ce moment », a déclaré Tkachuk en conférence de presse.

« Il joue le meilleur hockey au monde en ce moment. Il est le meilleur joueur de hockey au monde en ce moment. »

Tkachuk a également souligné l’omniprésence de Barkov sur la glace, notant que ce dernier « compte tous les buts, fait tous les jeux, il a eu la rondelle durant toute la série. Mais je pense que ce tir bloqué montre à quel point son jeu est complet. Ça a sauvé le match. »

L'entraîneur des Panthers, Paul Maurice, a renchéri en louant le courage et la résilience de Barkov.

« Barkov est couvert d'ecchymoses et les gars l'aiment pour ça, n'est-ce pas ? » a-t-il affirmé à Renaud Lavoie sur les ondes de TVA Sports.

Maurice a également salué Sergei Bobrovsky et l’ensemble de son équipe, décrivant son groupe de joueurs comme « un formidable groupe de jeunes hommes. »

Ces éloges pourraient avoir un double effet : renforcer la confiance de l’équipe des Panthers et, par effet de ricochet, semer la confusion et la distraction chez McDavid et ses coéquipiers d’Edmonton.

En jouant dans la tête de McDavid, Tkachuk vient peut-être de rendre un immense service à Vancouver, qui espère profiter de cette perturbation mentale pour avancer dans les séries éliminatoires.

À suivre...

Votre Voix