Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Patrice Bergeron déteste le Canadien de MONTRÉAL

- OUCH

- Patrice Bergeron qui envoie une flèche à la ville de MONTRÉAL

- Comme quoi il n'y a même pas pensée une seconde 

- De jouer à MONTRÉAL!!!

- Un BRUINS pour la vie...

- Un HABS HATER for LIFE...

«Honnêtement, je n’ai y pas pensé, a candidement avoué Bergeron lors d’une entrevue à l’émission JiC sur les ondes de TVA Sports, mardi. Je dois beaucoup à Kent Hughes. On a une belle relation, on est encore de très bons amis. J’ai vu ses enfants grandir et maintenant, ils sont repêchés dans la Ligue nationale, ce qui est fou à penser. «On parle de loyauté et de respect mutuel, c’est la même chose avec Kent. Pour nous, ça fait 20 ans qu’on se connaît, il me connaît aussi en tant que personne, ce que je veux et mes principes. Je pense qu’il le savait. J’avais une réflexion à faire, il voulait me laisser le temps de prendre ce temps-là. Il savait que pour moi, c’était Boston ou c’était de retourner passer plus de temps en famille.» «Je comprenais la coïncidence que Kent, qui était mon agent, est arrivé directeur général à Montréal, a continué l’athlète de 37 ans. Je suis un Québécois. Donc, c’était le "perfect storm" si on veut. Il reste que de mon côté, je lui souhaite bonne chance et j’ai confiance qu’il va faire un travail exceptionnel. Par contre, pour moi, mes enfants ont grandi à Boston, ils sont nés à Boston. J’ai passé plus que la moitié de ma vie à Boston. Je n’étais pas capable de me voir ailleurs que là.»

- C'est BEAU PATRICE... 

 

Votre Voix

.