Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Pendant que le nom de Fred Gaudreau circule à Montréal/Laval....

- Pendant que le nom de Fred Gaudreau circule à Montréal/Laval....

- Le Québécois devrait faire partie des 28 patineurs de Nashville pour les séries.

- Inutile de vous rappeler que Fred aurait pu être nommé MVP de la finale de la Coupe Stanley 2017.

«Pour l’ego, ça peut être difficile de passer de la LNH à la LAH. Mais pour moi, ça ne me faisait pas mal à mon ego. J’étais juste content d’être à Milwaukee et d’obtenir des responsabilités importantes.»

«Honnêtement, j’ai trouvé ça super cette saison à Milwaukee. J’avais passé la saison précédente à Nashville. J’y étais resté toute l’année avec les Predators en 2018-2019. Mais j’avais trouvé ça difficile de ne pas jouer beaucoup. J’avais un temps de jeu moyen inférieur à 10 minutes. Il y a des matchs où je passais juste cinq minutes sur la glace et il y a en d’autres où je me retrouvais dans les gradins. Pour le moral et pour la confiance, ça représentait un gros défi. Quand tu ne joues pas, tu te poses des questions. J’ai grandi de cette expérience.»

«Je dirais que cette année, j’étais heureux juste de jouer. Je retrouvais les sensations de contrôler la rondelle. J’ai toujours eu comme philosophie de m’améliorer tous les jours. Je croyais que c’était la bonne chose pour moi de retourner dans la LAH. J’ai regagné un rôle important avec les Admirals. J’étais souvent sur la glace et je me présentais à l’aréna avec un groupe spécial de joueurs. Nous étions au sommet du classement dans la LAH.»

«Il y a un paquet de choses qui pourraient survenir d’ici l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Avec la pandémie, il y a encore plus d’incertitude. J’appartiens à l’organisation des Predators depuis six ans. Je peux dire que c’était six belles années. Je suis reconnaissant pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Si je dois poursuivre l’aventure à Nashville, je serai heureux. Mais si ça devait se terminer, je partirais ailleurs avec un objectif de renouveau.»

«Mon rêve reste de jouer dans la LNH. J’avais trouvé ça bien de passer une saison complète à Nashville en 2018-2019. Je ne cacherai toutefois pas que je me voyais avec un rôle important. J’aimerais avoir un impact au sein d’une équipe de la LNH. Je crois que c’est pour cette raison que j’avais le goût de retourner à Milwaukee. J’avais besoin de retrouver le sentiment d’être un joueur important.»

«J’aimerais me servir de ma dernière saison comme un tremplin. Je me sens encore mieux aujourd’hui dans mon corps et dans ma tête. Les séries de 2017 m’ont prouvé que je suis capable d’être un joueur de la LNH, un joueur avec un rôle. J’ai juste besoin de retomber à la bonne place et dans la bonne case. À Nashville, ils ont donné les cases à d’autres joueurs dernièrement. Je respecte leur décision. Mais au fond de moi, je crois toujours en mes moyens.»

*«Je ne connais pas les intentions des "Preds". J’ai parlé à d’autres coéquipiers des Admirals et nous sommes tous dans le même bateau. Nous attendons des nouvelles de l’équipe. De mon côté, je ne regarde même pas ça. Je ne veux pas me laisser distraire. Si je reçois un appel, je reçois un appel. Mais le reste du temps, je poursuis mes entraînements. Je n’ai pas trop d’attentes.»

Votre Voix