Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Selon un agent immobilier...la maison de Guy Lafleur est trop chère...

- Selon un agent immobilier déservant la région de l'Île-Bizard...

- La maison de Guy Lafleur ne vaut pas 2,5 M$...

"Elle est beaucoup trop sobre pour le marché qui est en train de descendre" affirme-t-il.

"Leur agente (Chantal Poirier) mise sur sur le nom Lafleur, et c'est peut-être une bonne stratégie, mais je n'achèterais jamais cette maison pour 2,5 M$" affirme cet agent...

- La veuve de Monsieur Lafleur, Lise, espère vendre la maison très rapidement.

«J’espère que ça va se vendre vite. Je trouve ça très, très difficile. Je vois Guy partout".

«J’y vais un jour à la fois. Je suis en sevrage de Guy et de ma vie d’avant. C’est une nouvelle vie, mais je n’ai pas de repères. Je patauge présentement, image-t-elle. J’ai besoin de changer de patelin. Tout me rappelle mon ancienne vie.»

«Quand on a fait construire, c’était bien important qu’il ait son helipad pour atterrir. C’était sa vraie passion, autant que le hockey. Et Guy aimait vraiment ça, ici. Il avait besoin de moments de tranquillité dans sa vie occupée.»

«Quand tu es 26 ans au même endroit, tu crées beaucoup d’habitudes. J’en ai tellement de beaux souvenirs. Ici, c’était son havre de paix. C’était le calme, les amis qui venaient, la vie en dehors du hockey...»

«Sa pièce préférée, c’était son bureau. C’était la moitié de sa vie»

«Je le vois encore, à table, avec toutes ses choses pour les traitements. Ç’a été rock’n’roll, ces deux années-là.»

«Il n’a pas eu une belle qualité de vie avec les traitements» affirme son fils Martin.

"Les deux s’aimaient énormément. Au moins, ils ont eu la chance de se connaître».

«S’il y a une demande spéciale d’un acheteur pour un ou deux souvenirs, on pourra s’arranger»

Votre Voix