Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Drame sportif sans précédent avec les espoirs du CH

André Tourigny est sans pitié. Invité à commenter les belles performances de Joshua Roy au tournoi des recrues, le coach des Coyotes de l'Arizona n'est pas passé par 4 chemins.

« Il faut toujours regarder les joueurs de l'autre équipe»

« Pas sûr que Roy aurait connu ce genre de performance en affrontant Crosby, Malkin et Letang. Amasser 3 points contre des joueurs de 3e trio du junior, c'est bien, mais demain, si tu affrontes des stars de la LNH, tu vas frapper un mur."

André Tourigny tape dans le mille. Les espoirs du Canadien de Montréal à l'attaque sont médiocres.

Quand Joshua Roy est devenu ton meilleur espoir d'un point de vue offensif...tu es dans le trouble...

Quand on voit les fans du CH s'exciter le poil des jambes en parlant des deux buts de Roy, on se dit qu'on est vraiment dans l'eau chaude.

Tous les experts mettaient les espoirs du CH dans le TOP 5 des bassins du futur dans toute la LNH..

La réalité vient de nous frapper en plein visage.

Sean Farrell est traité de petit PEE-WEE sur les réseaux sociaux.

Filip Mesar a ravalé ses paroles arrogantes, alors qu'il affirmait être un joueur trop fort pour évoluer dans le junior.

Riley Kidney est un FLOP...le genre de petit joueur qui ne fait que performer dans le junior. Oubliez ses 100 points et plus dans le junior. Le petit ne frappe pas, a peur de se faire mal et est invisible offensivement. Il joue avec la peur au ventre..

On ne sait même pas s'il va arriver à percer l'alignement à Laval. C'est tout vous dire.

Owen Beck a vraiment déçu au niveau offensif. On pensait qu'il était un Phil Danault plus offensif...OUIN...ne pariez pas votre maison là-dessus.

Et après, on veut nous dire que la défensive du Canadien de Montréal va gagner la Coupe Stanley un jour.

Pardon?

David Reinbacher ne sera jamais plus qu'un 4e défenseur. Tout simplement pas assez de talent offensif pour devenir une vedette à la ligne bleue.

Il pourrait devenir un très bon 4e défenseur ou un 2e défenseur d'urgence avec un vrai défenseur offensif (comme Lane Hutson).

Parlant de Hutson, arrêtons de le comparer à Makar. Il a l'air d'un bébé sur patins tellement il est petit. Oui, il pourrait devenir un Quinn Hughes, mais sa petite taille fait peur, il faut l'avouer.

On ne reviendra pas sur la lacunes défensives de Logan Mailloux. Il va aller parfaire son jeu à Laval, mais non, il n'est pas la supervedette attendue.

Pas capable de patiner par en-arrière. Pas capable d'être mobile latéralement. Une paresse évidente en zone défensive et incapable de bien se positionner.

Tout ça s'apprend, surtout quand tu possèdes un talent offensif inné. Mais à 20 ans, Logan Mailloux est très loin de la LNH.

On vous épargne les questions autour de Juraj Slafkovsky, à qui il fallait préférer Logan Cooley.

Car le portrait des espoirs du Canadien de Montréal est bien plus sombre que prévu.

Sérieusement...on parle d'une vraie claque au visage. Dire que certains pensaient que le CH allait prétendre à la Coupe Stanley en 2025.

On a le sentiment que nous sommes à l'an un d'une reconstruction.

Misère...

Votre Voix