Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Les Sénateurs qui déménagent à Québec...Michel Bergeron y croit DUR comme FER...

- Les Sénateurs qui déménagent à Québec...

- Michel Bergeron y croit DUR comme FER...

Le dossier des Sénateurs d’Ottawa à Québec a fait jaser pas mal cette semaine. Tous les intervenants y sont allés de leur ligne dans les médias au cours des derniers jours et on en comprend que c’est un dossier hyper complexe. 

Une chose est sûre, toutefois : il s’agirait d’une excellente nouvelle pour la Vieille Capitale. Par contre, j’espère qu’on ne prendra pas ses amateurs de hockey pour des idiots. Si on présente réellement cinq matchs de la LNH la saison prochaine, il faudra que les adversaires des Sénateurs soient dignes de ce nom. 

Les gens de Québec ont déjà assez enduré les soporifiques matchs présaisons entre deux équipes présentant des formations de la Ligue américaine de hockey, qu’ils méritent un vrai spectacle. Pas de Columbus ou Winnipeg, on veut Montréal, Boston, Toronto ou New York. Si on respecte la population de Québec, je n’ai aucun doute qu’on remplira le Centre Vidéotron au maximum de sa capacité, incluant les loges corporatives, pour ces cinq matchs.

Évidemment, on n’a pu s’empêcher, mercredi, de se demander si cette ouverture de la LNH à présenter des matchs à Québec avait quoi que ce soit avec un potentiel retour des Nordiques. 

Une chose est claire, c’est que la présentation du ministre Eric Girard à Gary Bettman a porté ses fruits. Bien sûr, il y a les Sénateurs qui se retrouvent en période d’incertitude avec le décès d’Eugene Melnyk, mais aussi, les Coyotes de l’Arizona qui joueront dans un amphithéâtre de 5000 places à partir de la saison prochaine. 

C’est insultant pour Québec qui a un amphithéâtre multifonctionnel et moderne.

Votre Voix