Logan Mailloux  a récemment appris une nouvelle décevante lors d'une émission de TVA Sports.

Malgré ses efforts et sa progression, il passera la prochaine saison dans la Ligue américaine, avec le Rocket de Laval. TVA Sports en est persuadé.

Cette annonce est un coup dur pour le défenseur de 20 ans, qui espérait pouvoir se tailler une place dans l'alignement du grand club dès cette année.

Le Canadien de Montréal, possédant l'une des banques d'espoirs les plus garnies de la LNH grâce à ses nombreux choix de repêchage, doit gérer plusieurs jeunes talents répartis à travers le monde.

Pour la saison à venir, le Rocket de Laval sera renforcé par plusieurs de ces espoirs, incluant Mailloux, ainsi que d'autres choix de premier et deuxième tour tels que David Reinbacher, Filip Mesar, et Owen Beck.

Mailloux, repêché au premier tour en 2021, a démontré une forte résilience et un courage hors-norme pour mettre son passé houleux derrière lui.

Son potentiel est impressionnant malgré les controverses passées. Malheureusement, il devra encore patienter avant de pouvoir prouver sa valeur au plus haut niveau.

Le Rocket de Laval, avec une formation riche en jeunes talents, va offrir à Mailloux une excellente opportunité de finir son développement et sa maturation.

Les entraîneurs et les partisans garderont un œil attentif sur sa performance cette saison, espérant qu'il pourra rapidement progresser et éventuellement rejoindre les rangs des Canadiens. Mais selon TVA Sports, ce ne sera pas cette saison.

Mailloux, de son côté, doit être découragé de lire cette nouvelle. Il doit rester déterminé à travailler dur et à saisir chaque opportunité pour prouver qu'il mérite une place dans la LNH, malgré les mauvaises langues.

Rappelons que le jeune défenseur des Canadiens de Montréal s'est retrouvé de nouveau sous les projecteurs après des déclarations inquiétantes de Jean Trudel, une figure influente du balado Stanley25.

Trudel avait laissé entendre que Mailloux aurait posé un geste grave, remettant en question son avenir avec l'équipe.

Ces commentaires ont rapidement fait réagir la communauté sportive. Trudel avait alors affirmé :

"Je pense que Logan Mailloux ne fera pas toute sa carrière à Montréal. J'ai une info sur lui que si je sortais, il serait OUT." (Crédit: Stanley25)

Son collègue Maxime Truman a tenté d'obtenir plus de détails, mais Trudel a refusé d'en dire davantage, laissant ainsi planer un lourd mystère autour de Mailloux.

Cette situation a malheureusement soulevé des doutes sur le comportement du jeune joueur, d'autant plus qu'il a un passé houleux.

En 2021, Mailloux avait été au cœur d'une controverse majeure après avoir partagé sans consentement une photo compromettante d'une femme, ce qui avait terni sa réputation et entraîné des interrogations sur sa maturité.

Bien que les détails de cette nouvelle affaire restent flous, elle alimente les spéculations sur l'éthique et le comportement de Mailloux.

Les déclarations de Trudel ont relancé les débats sur les mesures disciplinaires à prendre en cas de conduite inappropriée autour de Mailloux et cela lui a fait mal au niveau de sa réputation une fois de plus.

En attendant plus d'informations, la pression médiatique sur Mailloux et son entourage ont augmenté, et des questions légitimes se sont posés sur son avenir au sein des Canadiens de Montréal. 

On a attendu que la vérité éclate...mais rien n'est venu...

Logan Mailloux, prometteur défenseur des Canadiens de Montréal, a récemment reçu une nouvelle décevante. Il évoluera dans la Ligue américaine la saison prochaine avec le Rocket de Laval. Cette décision a été annoncée sur les ondes de TVA Sports et a soulevé des questions quant aux raisons possibles de cet envoi.

Une des hypothèses avancées pourrait être liée à de récentes allégations inquiétantes faites par Jean Trudel, un membre influent du balado Stanley25. Trudel a insinué que Mailloux aurait posé un geste grave qui pourrait compromettre son avenir au sein de l'organisation montréalaise. Lors d'une discussion, Trudel a déclaré :

"Je pense que Logan Mailloux ne fera pas toute sa carrière à Montréal. J'ai une info sur lui que si je sortais, il serait OUT."

Bien que Trudel n'ait pas donné plus de détails, ces déclarations laissent planer un doute sérieux sur le comportement de Mailloux. Son collègue Maxime Truman a tenté de tirer davantage d'informations, mais Trudel est resté évasif.

Ces allégations rappellent les controverses passées de Mailloux, notamment l'incident de 2021 où il avait partagé sans consentement une photo compromettante d'une femme, ternissant ainsi sa réputation et soulevant des interrogations sur sa maturité.

Le Canadien de Montréal pourrait donc avoir décidé de placer Mailloux dans la Ligue américaine non seulement pour son développement sportif, mais aussi pour lui donner l'opportunité de prouver sa maturité et son engagement à se comporter de manière exemplaire.

Cette période avec le Rocket de Laval pourrait être vue comme une chance pour Mailloux de se concentrer sur son jeu tout en travaillant sur son image et sa réputation.

Les partisans et les dirigeants de l'équipe continueront de surveiller de près son comportement et sa progression, espérant qu'il saura tirer des leçons de son passé et se préparer à un avenir plus radieux dans la LNH.

Cette nouvelle, bien que déprimante, ne marque pas la fin de son rêve, mais plutôt une étape supplémentaire dans son parcours professionnel.

Les Canadiens de Montréal continuent de croire en son potentiel et attendent avec impatience le moment où il pourra enfin faire ses preuves sur la grande scène de la LNH.

À Mailloux de faire mentir TVA Sports. Voici les prédictions de la station pour chacun des espoirs du CH. (crédit: TVA Sports)

Ligue américaine - Rocket de Laval

David Reinbacher (1er tour, 2023)

Filip Mesar (1er tour, 2022)

Logan Mailloux (1er tour, 2021)

Owen Beck (2e tour, 2022)

Lane Hutson (2e tour, 2022)

Riley Kidney (2e tour, 2021)

Luke Tuch (2e tour, 2020)

Adam Engström (3e tour, 2022)

Florian Xhekaj (4e tour, 2023)

William Trudeau (4e tour, 2021)

Sean Farrell (4e tour, 2020)

Jared Davidson (5e tour, 2022)

Jakub Dobes (5e tour, 2020)

Xavier Simoneau (6e tour, 2021)

Emil Heineman (Transaction CGY)

Jacob Perreault (Transaction ANA)

Russie (KHL/VHL/MHL)

Ivan Demidov – SKA St. Petersburg (1er tour, 2024)

Bogdan Konyushkov – Torpedo (4e tour, 2023)

Dmitri Kostenko – À déterminer (3e tour, 2021) *

Daniil Sobolev – Khimik (5e tour, 2021)

Yevgeni Volokhin – Yugry (5e tour 2023)

Alexander Gordin – À déterminer (6e tour, 2020) *

Makar Khanin – Dynamo St. Petersburg (7e tour, 2024)

*Pas de contrat en vue de la prochaine année.

SHL (Suède)

Oliver Kapanen – Timra (2e tour, 2021)

Filip Eriksson – Vaxjo (6e tour, 2023)

Rasmus Bergqvist – Skelleftea U20 (7e tour, 2024)

Liiga (Finlande)

Aatos Koivu – TPS Turku * (3e tour 2024)

NCAA

Michael Hage –Michigan (1er tour, 2024)

Jacob Fowler – Boston College (3e tour, 2023)

Logan Sawyer – Providence College (3e tour, 2024)

Jack Smith – Minnesota-Duluth (4e tour, 2020)

Sam Harris – Denver (5e tour, 2023)

Rhett Pitlick – Minnesota (5e tour, 2019)

Emmett Croteau – Clarkson (6e tour, 2022)

Luke Mittelstadt – Minnesota (7e tour, 2023)

LHJMQ

Quentin Miller – Rimouski (4e tour, 2023)

Mikus Vecvanags – Acadie-Bathurst (5e tour, 2024)

OHL

Même s’il n’est pas reconnu pour ses points, le jeu physique d’Oweb Protz invitera sûrement les amateurs du CH à surveiller les activités de l’OHL dès cet automne.

Owen Protz – Brantford (4e tour, 2024)

WHL

Tyler Thorpe – Vancouver (5e tour, 2024)

BCHL

Ben Merrill – Penticton (6e tour, 2024)

Votre Voix