Scoops, Rumeurs, Actualité.
La face cachée du hockey.

Paul Arcand attaqué par Normand Brathwaite

- OUCH...

- La nouvelle RIVALITÉ fait RAGE à la radio...

- Paul Arcand vs Normand Brathwaite....

- LE DUEL sera FÉROCE...

Cet automne, contre toute attente, Normand Brathwaite fait un retour sur les ondes de CKOI. Voilà qui s'ajoute à son emploi du temps fort bien rempli. «Cette année est l'une de mes plus grosses en carrière», fait-il remarquer. À 65 ans, notre homme s'éloigne de plus en plus de... la retraite! (7 jours)

Brathwaite revient pour une seule raison...

- Car il est TANNÉ que Paul Arcand soit le ROI des ondes...même s'il a le plus grand respect pour ce monument radiophonique.

À l’âge où d’autres songent à ralentir le rythme, Normand Brathwaite a toutes les apparences d’un gars qui émerge d’une cure de jouvence. «Je ne suis pas vraiment parti pour prendre ma retraite parce que c’est impossible de refuser les offres qu’on me fait.» Et elles affluent!

Il pense qu'en rejoignant l'émission matinale Debout les Comiques...il pourra V-O-L-E-R des cotes d'écoute à Arcand!

"Je retrouve une complicité gagnante avec Martin Cloutier (animateur de Debout les comiques), Valérie Roberts et Étienne Marcoux."

 «Autant c’est le fun d'être connu. Mais tout le monde me haïssait juste parce que j’étais connu.» 

- Brathwaite sait qu'il a des ennemis partout autour de lui...

"Bien sûr, il avait quelques alliés, mais j'ai goûté à la médecine d’un noyau dur d’adversaires. À partir de mon succès à la début vingtaine, je me suis dit que je m’entourerais de gens que j’aime et qui m’aiment. Je ne travaillerais qu’avec des gens qui sont aussi rassasiés que moi."

"Par exemple, si tu m’offrais demain matin une job avec Édith Cochrane, je serais le premier à dire oui parce qu’elle est connue et expérimentée. Elle ne veut pas être moi et je ne veux pas être elle. Ça vaut aussi pour des gens comme André Robitaille, Marc Labrèche... C’est du monde rassasié.»

«Je vais travailler avec des gens rassasiés. La première chose que j’ai mise au clair avec Martin, c’est que je ne m’en viens pas animer. Je m’en viens avoir du fun parce qu’il y a une demande.»

Il fait référence au segment surprise en hommage à Y’é trop d’bonne heure (son ancienne émission sur CKOI qui était l'un des shows les plus populaires au Québec), diffusé le 6 avril dernier dans le cadre de Debout les comiques, lequel s’est avéré la bougie d’allumage de son retour en ondes. (7 jours)

«On s’est rendu compte qu’il y a une grosse demande. J’adore Martin, avec qui j’ai travaillé pendant des années. Et Valérie n’est pas la personne la plus désagréable au monde avec qui travailler!» 

«Je n’ai jamais vu mon rôle à la radio comme celui d’un leader. Quand j’animais, j’avais plus la job d’un dispatcher. Tu dis l’heure et tu présentes les tounes."

"Mais si Marie-Élaine Proulx arrivait un matin avec l’histoire de son chum qui l’avait trompée, c’est elle qui devenait la vedette de l’émission. J’ai toujours fonctionné comme ça. J’ai de la misère avec la hiérarchie. Nous sommes des personnes autour de la table qui connaissent le métier, et ça va être plaisant.» 

"Je suis heureux de revenir à la radio, un médium dont je m'ennuyais depuis que j'ai quitté les ondes de Rouge FM, en 2014."

«Ce qui me manquait, c’est l’instantanéité et le fait d’être le premier sur la joke le matin. Il y a aussi la liberté de dire ce qu’on pense — en faisant un peu plus attention qu’avant, mais pas tant que ça."

"Je n’ai pas beaucoup de filtre, mais si les patrons m’engagent, c’est pour que je dise ce que je pense. J’ai vu aller Valérie Roberts... et elle ne niaise pas avec la puck!» 

- Décidément...

- WKND 99,5 engage Maripier Morin..

- CKOI engagne Normand Brathwaite.

- BPM Sports engage Paul Houde...

- Tout ça...pour rivaliser avec Paul Arcand...

- Tout ça...pour ramasser les miettes de Paul Arcand...

- C'est CHIEN...

Votre Voix